Eau Chaude Individuelle

L'origine

L'utilisation de l'énergie solaire remonte à la nuit des temps, car qui n'a pas mis une bassine d'eau au soleil pour la faire tempérer ou chauffer?

Beaucoup ont certainement utilisé une loupe pour faire une concentration solaire en faisant attention de ne pas se brûler ou mettre le feu.

Cette énergie est depuis le début du XXème sciècle canalisée pour en faire des panneaux solaire. Mais c'est véritablement dans les années 70 avec le premier choc pétrolier que le solaire a commencé réellement à être commercialisé. Ces panneaux servent à chauffer de l'eau ou un liquide quelqu'il soit.

Le système le plus simple est le thermosiphon. On en voit beaucoup dans les pays chauds, même s'ils fonctionnent tout aussi bien dans notre pays. Le ballon se trouve au dessus du niveau du panneau et l'eau chauffe par la montée en température donc la circulation naturelle se crée.

Dans ces systèmes, c'est la pression qui va réguler la température de l'eau.

 

UNE QUESTION? COMPOSEZ LE

06 08 86 45 19

Therm2

 

L'évolution

Comme il n'est pas toujours possible de mettre un ballon sur le toit ou parce qu'il existe une chaudière qui va faire l'appoint dans la cave, il est fréquent de rencontrer des chauffe-eaux dont le ballon se trouve près de la chaudière existante et les panneaux bien au dessus sur le toit.

Dans ce cas, plus question de thermosiphon, mais bien au contraire d'anti-thermosiphon. Il va en effet en être question dans le groupe de transfert qui va transporter les calories du toit au ballon. 

Ce sera un système contrôlé par différentiel de mise en marche et d'arrêt avec ou sans vitesse variable de la pompe.

L'appoint se fera soit par ballon existant en aval, cas très fréquent, ou par une résistance électrique en milieu de ballon ou par le serpentin du haut quand celui-ci est équipé.

Suivant le type d'appoint en particulier au bois, il y a des trucs et astuces à ne pas manquer.

Demander une information complémentaire

ou

téléphoner au

06 08 86 45 19

Ecs

 

Le chauffage

Bien sûr, l'eau sanitaire gratuite ou presque c'est bien, mais les dépenses importantes dans un foyer sont aussi pour le chauffage.

Là aussi en ajoutant quelques panneaux, vous pouvez réaliser des économies importantes qui vous permettent des réduire de plus de 50% votre consommation d'énergie, sous réserve de respecter les préconisations de l'installation.

Réaliser des économies, ce n'est pas chauffer qui constitue une dépense, mais c'est empêcher le système existant de se mettre en marche. La meilleure économie est l'argent qui n'est pas dépensé.

 Maxsun1t

Cela fonctionne quelque soit l'appoint, fuel, gaz, bois et même des radiateurs électriques!!!

 

Plus d'informations ici

LES IDEES RECUES

Le solaire ne fonctionne que dans le sud ou en été.

FAUX

Le solaire fonctionne toute l'année mâma si dehors les températures sont sous 0 degrés. Ce qui compte, c'est le rayonnement solaire. La puissance du soleil est d'environ 1000W/m². Un panneau PV va restituer environ 180W crète /m² soit 120W efficaces (la puissance réelle) et un panneau thermique va restituer 750W/m². Ces puissances sont également fonction de la température ambiante et la puissance va diminuer pour le panneau PV si il fait trop chaud alors que la puissance du panneau thermique va diminuer si il fait plus froid ou si la température est très chaude.

Dans tous les cas, le solaire fournit de la puissance et des résultats.

Le solaire photovoltaïque

Rosans 05150 site 1

Mixte panneaux PV et thermiques

Très à la mode et avec une communication importante à tous les niveaux du pays, le solaire photovoltaïque est très en vogue. Un premier coup d'arrêt a été donné à la filière en septembre 2010 avec le moratoire mis en place. En effet, recheter plus cher du courant qu'il n'est vendu ne peut pas durer éternellement. Le prix de rachat était d'environ 66 centimes le KW et le prix de vente de 20 centimes. La différence se trouve sur vos factures d'électricité avec la contribution à l'électricité verte.

Depuis 2010, les choses et mentalités commencent à évoluer, mais surtout les méthodes des vendeurs dont certains sont peu scupuleux. L'autoconsommation est à la mode. MAIS ATTENTION DE NE PAS VOUS FAIRE ROULER

Quelques notions pour ceux qui pourraient en avoir besoin:

Bien souvent, on vous parle d'installation de 3kwc, le petit c voulant dire crête. En fait la puissance dont vous disposerez sera de 3 divisé par racine de 2 (1,414) soit environ 2,2Kw, c'est la puissance efficace de votre installation. Pas question de donner un cours ici, mais quand vous achetez une ampoule de 100W, ce sont des Watts efficaces, pas crête.

N'hésitez pas à me contacter pour toute question au 06 08 86 45 19

Revente, autoconsommation avec ou sans batterie, que choisir?

La revente à un fournisseur n'est absolument pas obligatoire. Par contre pour obtenir le meilleur tarif dans cette configuration, il vous est demandé d'inte=égrer les capteurs dans la toiture. Attention avec les intégrations. Vous allez perdre de l'isolation de votre bien car une tuile est un élément réfractaire c'est à dire qu'il isole et restitue de la chaleur. Un panneau PV quel qu'il soit, pas du tout. Information importante, un panneau PV, plus il est chaud et moins il fourni d'électricité donc plus il est intégré dans le toit et moins il est ventilé donc moins il sera rentable. Regardez les courbes des panneaux qui doivent vous être fournies par le vendeur.

Concernant l'autoconsommation, il faut distinguer 2 modèles: avec ou sans batteries. Sans batteries, cela signifie que l'électricité produite est directement consommée et le surplus est soit perdu soit revendu à votre fournisseur. Donc, vous retombez dans les travers du cas précédent. Pas top.

Avec batteries, vous consommez ce que vous produisez et le surplus est stocké dans des batteries. Quand les panneaux ne fournissent plus, vous utilisez l'électricité des batteries et quand celle-ci sont arrivées à leur minimum, vous basculez sur votre électricité de votre fournisseur.

On voit bien que cette solution semble la meilleure, mais attention, les batteries ont une durée de vie aussi, doivent être recyclées et donc peuvent aussi coûter avec le temps.

Enfin les prix sont très variables d'un commercial à l'autre et d'une solution à l'autre. COMPAREZ et demandez plusieurs devis à plusieurs sociétés. Ne croyez pas aux sirènes qui vous font croire que vous ne paierez plus de facture d'électricité avec des panneaux. N'oubliez pas que l'hiver le soleil utile est de 5 heures environ et en plus souvent sous un mauvais angle donc votre production risque de passer de 2,2KW/h X 5 soit 11KW pour la journée à 4 ou 5 Kw pour la journée. Et avec cette puissance fournie, il faut tenir 24 heures.

ATTENTION : Le dernier point, les panneaux hybrides qui quoiqu'innovants ne vous fourniront jamais la puissance nécessaire pour chauffer votre maison. Là encore ce sont les pratiques commerciales qui sont mises en cause et pas le matériel. Au mieux cela préchauffera l'eau sanitaire ou une piscine mais pas plus.

N'héistez donc pas à poser des questions ou à me téléphoner pour une simple conseil indépendant. Je ne vends pas de matériels donc aucun intérêt à dénigrer une solution.

N'oubliez pas qu'une installation quelqu'elle soit doit être entretenue.

06 08 86 45 19